Le baume de souci (calendula )

 

Le baume de souci est cicatrisant, lénitif, apaisant une vraie panacée pour tous problèmes de la peux et des muqueuses !

 

 

Recette à partir d'un macérât huileux de plante sèche, selon https://www.altheaprovence.com/onguent/, plus quelques touches personnelles

 

Ingrédients :

-environ 500 ml huile de colza, tournesol ou olive, bio, première pression à froid

-plante sèche : fleurs de calendula à faire pousser dans son jardin puis à faire sécher sur un torchon ou un carton dans un endroit chaud, mais à l'ombre et ventilé

-12 g de cire d'abeille

-6 g de glycérine naturelle

-conservateurs : 3- 4 gouttes de vitamine E naturelle ou 2 gouttes de huile essentielle de lavande

 

Préparer le macérât huileux

Placez la plante bien séchée dans un bocal de 1 lt , jusqu'à 6-7 cm du bord (le bocal restera ouvert pendant la macération).

Recouvrez la plante d'huile d'huile, et dépasser de 5 cm.

Placez un morceau de tissu ou de papier sulfurisé sur le dessus du bocal que vous faites tenir avec un élastique ;

Il ne faut pas fermer le bocal. L'huile doit respirer car il reste toujours un peu d'humidité dans la plante, et nous voulons nous assurer que l'humidité puisse s'échapper du bocal.

Vérifiez le niveau d'huile le lendemain. Certaines plantes vont absorber beaucoup d'huile, d'autres non. S'il n'y a plus assez d'huile pour recouvrir la plante, en rajouter. Notez bien que parfois la plante flotte et l'huile se retrouve sous la plante (ce qui ne veut pas dire qu'il manque de l'huile nécessairement) ;

Mettez le bocal dans un sac en papier épais qui ne laisse pas passer de lumière, et placer le tout devant une fenêtre qui reçoit le soleil, ou dehors à un endroit qui reçoit le soleil plusieurs heures par jour.

Placer un macérât huileux au soleil sans la protection du sac est pour moi une erreur, car nous savons aujourd'hui que les UV du soleil détruisent énormément de composants actifs de la plante. Ces composants sont très fragiles. De plus, avec le soleil, l'huile du macérât va s'oxyder plus vite.

Remuez le mélange de temps en temps ;

Laissez macérer pendant au moins un mois, plus si vous le désirez ;

Placez un morceau de coton ou de tissu non coloré sur un saladier en verre (vous verrez pourquoi en verre par la suite), assurez vous que le coton recouvre bien les parois du saladier ;

Versez le mélange plante + huile dans le saladier sur le tissu ;

Ramenez les coins du tissu pour former un baluchon contenant le mélange, puis commencez à presser gentiment le mélange au travers du tissu avec vos mains. Prenez votre temps, et essorez par torsion le tissu rempli du mélange, comme lorsqu'on essore un torchon trempé à la main.

Notez que les presses hydrauliques ou mécaniques ne feront pas un bon travail, et risquent d'extraire des petites poches d'humidité qui restent coincées dans la plante sèche, ce qui fera tourner l'huile. Mieux vaut les laisser emprisonnées dans la plante, s'il y en a.

Laissez décanter une journée. Regardez au travers du saladier en verre, au fond du saladier, afin de voir si de l'eau s'est séparée de l'huile. S'il y en a une couche, vous le verrez vite, et il faudra l'éliminer. Le mieux sera de récupérer l'huile uniquement par le dessus, à l'aide d'une louche. Attention de ne pas trop faire remuer la couche d'eau. Vous pouvez aussi la siphonner à l'aide d'un petite tuyau.

Mettez en bouteille et étiquetez avec le nom de la plante et la date.

Conservez dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière.

 

Technique de préparation de l'onguent

Préparez votre macérât huileux, ou votre mélange de macérâts, qui servira de base à l'onguent ;

Mettez une petite quantité de macérât sur le coté, qui sera utilisée au cas où l'onguent doit être liquéfié (si trop de cire a été ajoutée) ;

Mesurez la quantité de macérât à utiliser pour l'onguent au verre mesureur ;

Placez l'huile dans un récipient en verre au bain-marie.

Placez la cire d'abeille découpée en petits morceaux dans l'huile - la quantité à utiliser est 12 g de cire par 100 ml de macérât huileux. Laissez une cuillère en inox dans le mélange afin de pouvoir mélanger régulièrement.

Mettez le feu au minimum. La cire va fondre petit à petit ;

Pendant que la cire fond, préparez vos petits pots alignés sur une table. Préparez aussi plusieurs morceaux de papier absorbant ;

Remuez régulièrement le mélange avec la cuillère en inox. Continuez à chauffer tant que vous voyez de petites particules de cire. Sur l'image du dessous par exemple, on pourrait croire que toute la cire a fondu. Mais en fait pas tout à fait. Le liquide doit être complètement homogène, sans aucune trace de morceaux de cire ;

Lorsque toute la cire a fondu, ajoutez la glycérine, mélanger, puis testez la consistance du mélange afin de voir s'il est à votre goût.

Prélevez un peu de mélange avec la cuillère en inox, et faites tomber quelques gouttes sur une petite assiette en porcelaine.

Placez ensuite la petite assiette dans votre réfrigérateur ou mieux, dans le compartiment congélation. Cela va permettre à l'onguent de se figer très vite ;

Retirez l'assiette au bout d'une minute, et testez la consistance de l'onguent sur le dos de votre main ;

Si l'onguent vous semble trop fluide, rajoutez un peu de cire d'abeille ;

Si l'onguent vous semble trop épais, rajoutez un peu de macérât huileux ;

Répétez le test après les modifications effectuées ;

Lorsque toute la cire a fondu et que vous êtes satisfait de la consistance de l'onguent, retirez le récipient du bain-marie ;

Essuyez bien le dessous du récipient afin d'éviter que de l'eau ne se retrouve dans les pots d'onguent.

Versez immédiatement la préparation chaude dans les petits pots ;

Si vous désirez ajouter de l'huile essentielle dans vos onguents, il faut le faire maintenant. 2 ou 3 gouttes d'huile essentielle par pot suffit. Laissez tomber les gouttes puis remuer immédiatement à l'aide de baguettes en bois (celles que l'on trouve dans les magasins chinois sont très pratiques), ou à l'aide du manche d'une petite cuillère.

Laissez les onguents refroidir, ne mettez pas encore les couvercles sur les pots.

Lorsque les onguents sont froids, vous pouvez alors mettre les couvercles.

Stockez vos pots dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière.